Objectifs 2021

Je ne sais pas pour vous, mais je carbure aux objectifs. Serait-ce dû à un conditionnement de la vie professionnelle? Peut-être bien. Même la fin de semaine, je dois me faire des to-do lists pour me déloader la tête et avoir la satisfaction de rayer des tâches.

Combien d’années de thérapie ça va prendre à la retraite pour me débarrasser de ça? Les paris sont ouverts. 😂

Mes to-do lists anodines mises à part, je trouve quand même important de se fixer des objectifs concrets dans la poursuite d’un but précis. Dans le cadre de l’atteinte de l’indépendance financière, chaque action compte. Histoire de bien cadrer mes efforts en 2021, je me suis établi des objectifs précis. Quel meilleur endroit que sur mon blogue pour les mettre par écrit?

J’aurai ainsi des comptes à rendre à quelqu’un d’autre que moi. Nous verrons ensemble si j’aurai atteint mes objectifs 2021. Extra-motivant! 😉

Comment définir de bons objectifs

Pour établir de bons objectifs clairs, vous avez peut-être déjà entendu parler du moyen mnémotechnique SMART, dont voici les indicateurs :

    • Un objectif Spécifique doit être simple à comprendre, clair, précis et compréhensible.
    • Un objectif Mesurable doit être quantifié et avoir un seuil afin de savoir quel est le niveau à atteindre.
    • Un objectif Atteignable doit être suffisamment grand, ambitieux pour qu’il représente un défi et qu’il soit motivant, tout en étant raisonnable.
    • Un objectif Réaliste doit avoir un niveau pour lequel le défi sera motivant et évitera l’abandon.
    • Un objectif Temporel doit être délimité dans le temps, incluant une date butoir.

J’ai donc entrepris d’élaborer mes objectifs pour la prochaine année selon ces indicateurs.

Mes objectifs pour 2021

Il me semble pertinent de diviser mes objectifs en deux catégories, soit des objectifs que je considère comme définitifs et d’autres que je considère comme hypothétiques. Les objectifs définitifs dépendent majoritairement de moi, ma discipline et ma volonté. Les objectifs hypothétiques, eux, dépendent notamment de facteurs externes.

Objectifs définitifs

Épargne

Pour l’année 2021, j’aurais envie de dire qu’il serait prudent de me fixer 20 000 $ comme objectif d’épargne. Il faut considérer que mes liquidités seront toujours amputées d’un bon montant déjà alloué à mon prêt automobile, et ce, jusqu’en novembre. Sur toute l’année, ce montant d’épargne reviendrait en moyenne à 769 $ par paye (aux deux semaines).

Par contre, je suis une overachiever, et j’ai envie de me donner 25 000 $ comme objectif. C’est ce que j’aurai environ réussi à épargner en 2020. Cela représenterait donc en moyenne 961 $ aux deux semaines. Bien que ça me paraît plutôt difficile, une fois que j’aurai recommencé à payer du RRQ en janvier, il y aura d’autres éventuelles rentrées d’argent qui pourraient compenser, comme un remboursement d’impôt ou un possible bonus en mars, par exemple.

Également, peut-être que ça me forcera à chercher activement des alternatives pour augmenter mes revenus. Faudrait bien que les bottines suivent les babines, n’est-ce pas?

Dettes

Cet objectif est on ne peut plus définitif! Présentement, avec mes versements au maximum permis par l’institution financière, l’échéance de mon prêt automobile est fixée en novembre 2021. Précisément, si je ne fais pas de paiement ponctuel pendant l’année, mon dernier paiement serait le 18 novembre 2021. Par la suite, je serai libre de toute dette! Woohoo!

Une fois la dette réduite à néant, je pourrai allouer ces sommes directement à mon épargne (et faciliter l’atteinte de l’objectif précédent). 🙂

House Sitting

Vous connaissez? Des gens de partout dans le monde se cherchent des house sitters pour prendre soin de leurs animaux et de leur demeure pendant leur absence. De nombreux sites facilitent la mise en contact entre ces personnes, tels que Trusted House Sitter, Nomador, House Sitters Canada, etc. Pour y avoir accès, il faut payer des frais annuels qui tournent entre 50 et 150 $ par année.

Dans une optique de voyager à peu de frais, j’ai envie d’en faire l’essai. Idéalement, je pourrais commencer par faire l’essai dans notre province. Une fois que la pandémie nous permettra de souffler un peu, je pourrais aller prendre soin d’animaux de quelqu’un qui demeure à Montréal, par exemple. Je pourrais ainsi voir comment je trouve l’expérience. De plus, les house sitters se font évaluer et reçoivent une cote sur le site. Ça me permettrait de commencer à faire mon nom, si on veut.

Par la suite, je pourrais utiliser cette méthode pour voyager le monde à presque zéro frais d’hébergement (outre les frais annuels du site) en échange de m’occuper d’animaux. Utile, avant comme pendant la retraite. 🙂

Correction de la vue

Voilà un objectif qui pourrait sembler hors sujet, mais qui me sera utile d’un point de vue financier à long terme.

Je porte des lunettes depuis l’âge de 14 ans et j’ai presque toujours eu besoin de changer de paires après deux ou trois ans. Plutôt que de prévoir cette dépense une fois à la retraite, je pourrais profiter de mes assurances actuelles pour régler ce problème une fois pour toutes!

En réalité, mes assurances ne prévoient aucun montant pour ce type d’intervention. Cependant, j’ai un compte-santé qui prévoit 500 $ par année. Je n’ai pas touché au montant de 2020, qui sera donc additionné à celui de 2021. J’aurai donc 1 000 $ que je pourrai utiliser pour rembourser une partie de l’intervention. 🙂

J’ai aussi posé la question à mon assureur sur la possibilité de toucher au 500 $ de 2022 et 2023, si je prends le financement sans intérêt sur 24 mois chez Lasik MD, par exemple. J’attends qu’on me revienne avec la réponse. Si c’est possible, alors ce sera 2 000 $ couvert par mon compte santé!

Par la suite, je n’aurais plus de dépense à prévoir pour des lunettes ou des verres de contact.

Par ailleurs, si vous avez des recommandations ou suggestions sur le sujet, n’hésitez pas à me les partager. Je suis encore seulement à l’étape de magasiner.

Blogue

Bien sûr, continuer à écrire des articles pour ce blogue fait partie de ma liste d’objectif. Je ne veux pas m’engager sur la fréquence de mes articles, cependant. Présentement, je parviens à en publier un par semaine. Une fois que la pandémie sera une histoire du passée, peut-être que j’aurai envie d’écrire un peu moins souvent. 😉

Cependant, je m’engage à continuer mes bilans mensuels. Je trouve vraiment important dans mon cheminement de vous partager des informations concrètes comme mon rapport de dépenses.

Prendre toutes mes dépenses en note et les publier me force à réfléchir à la pertinence de chaque dépense. Avoir des comptes à rendre, ça motive à garder le cap!

Travel Hacking

Je compte continuer à souscrire à des cartes de crédit tous les 3 mois dans le but d’accumuler des points, surtout Air Miles et Aeroplan. Notamment, j’aimerais atteindre au moins 10 000 Air Miles à la fin 2021, pour un possible voyage à Disney World en 2022. Pour Aeroplan, je n’ai pas d’objectif fixe. J’en veux juste autant que possible dans l’optique de couvrir des vols. 🙂

Hypothétique

Immobilier

Vous avez sûrement remarqué dans mes rapports de dépenses que je suis présentement à loyer. J’ai également déjà mentionné que je compte tirer profit de l’arbitrage géographique à la retraite, soit habiter quelque part où le coût de la vie serait moins élevé.

En fait, le plus facile pour moi serait d’acheter la maison de ma mère. Elle ainsi que tout le reste de ma famille élargie habitent dans un tout petit village en région. Je trouve que ce serait l’idéal pour  garder un pied à terre au Québec.

À ne pas négliger : la maison est évaluée à 67 000 $. Imaginez! Une hypothèque pour une maison à ce prix me reviendrait quand même à la moitié de ce que je paye présentement pour me loger. C’est ça l’arbitrage géographique. Oui, ça s’applique même dans notre grande province. 🙂

Initialement, je considérais cette option pour la retraite. Cependant, je considère de plus en plus devancer l’achat. Les taux d’intérêt au plancher et le télétravail à temps plein (possiblement même post-pandémie) commencent vraiment à me faire pencher vers un achat en 2021.

Bien sûr, s’il s’agit d’un achat hypothétique, c’est parce que je dois en parler sérieusement avec ma mère en premier. On en a déjà parlé par le passé, mais c’est un peu tombé dans l’oubli. Je vais devoir remettre ça sur la table. 🙂

Voyage

Nul besoin de vous expliquer pourquoi cet objectif est hypothétique. Je ne peux donc pas réellement le quantifier. Dès qu’il sera possible de le faire, je veux voyager autant que possible!

Côté destination, je devais passer deux semaines à Hawaï en avril 2020 avant que la pandémie m’oblige à annuler mes plans. Alors, ce sera partie remise dès que possible! Autrement, je suis ouverte à toute opportunité. Après tout, faut bien que j’utilise mes nombreux points. 🙂

Milestone

Ici, peu importe mon taux d’épargne, si les rendements ne sont pas au rendez-vous, ça pourrait être inatteignable. Cependant, si les rendements sont là, mes projections me donnent espoir d’atteindre ce que certains appellent Half FI, soit 12,5 fois mes dépenses annuelles! 🙂

Mes dépenses annuelles visées pour la retraite en dollar de 2020 sont estimées à 15 000 $. J’ajuste à 2 % d’inflation pour 2021 et j’obtiens 15 300 $. Half FI serait donc :

15 300 * 12,5 = 191  250 $

Considérant mes placements actuels, la valeur de mon régime de retraite et l’épargne projetée, ça pourrait être réaliste. J’ai bien hâte de voir! 🙂

De petits objectifs pour atteindre de grands objectifs

La méthode SMART s’applique à tout type d’objectifs, les petits comme les grands. Je peux l’appliquer à mes objectifs individuels pour l’année 2021 et les années suivantes, comme à mon objectif ultime d’atteindre l’indépendance financière.

On se souvient qu’un objectif doit être spécifique, mesurable, atteignable, réaliste et temporellement défini. Voyons voir ce que ça donne :

Mon objectif est l’atteinte de l’indépendance financière et la retraite précoce, ou ne plus dépendre d’un salaire et faire ce que je veux, quand je veux. Pour ce faire, je devrai épargner plus de 50 % de mon revenu, dans le but d’accumuler 25 fois mes dépenses annuelles d’ici mes 35 ans, au plus tard, soit en 2026.

Je dois avouer que mes calculs commencent à me laisser croire que 2025 serait même possible. Bien sûr, cette hypothèse repose majoritairement sur les rendements que j’obtiendrai dans les cinq prochaines années. Je pourrais épargner 80 % de mon salaire, mais si on tombe dans un bear market pendant ces cinq années, ça pourrait changer la donne. Donc, 2026 est plus réaliste et conservateur.

2021 est à nos portes!

Je ne sais pas pour vous, mais j’ai bien hâte qu’on tourne la page sur 2020. Je suis une optimiste et j’ai espoir que 2021 nous sourira! Prenons donc le taureau par les cornes et pensons à ce que nous voulons accomplir! Toutefois, je vous assure que vous n’avez pas besoin d’être aussi névrosée que moi dans l’élaboration de vos objectifs. 🙂

En repensant aux années passées et mes objectifs actuels, je constate que plus on se donne du temps pour faire quelque chose, plus on prend le temps. On a tous déjà vécu ce phénomène à l’école. Peu importe la date de remise d’un travail, on finissait toujours par le remettre à la dernière minute. Curieux comment un travail pour lequel on a trois mois à faire finit par prendre trois mois, peu importe son ampleur.

Abraham Lincoln expliquait bien le phénomène :

Donnez-moi six heures pour abattre un arbre et je passerai les quatre premières à affûter la hache.

Oui, il ne faut pas établir des objectifs trop difficiles pour ne pas se décourager, mais il ne faut pas qu’il soit trop facile non plus. Ça prend un peu de challenge pour que ce soit suffisamment motivant et pour donner envie de se dépasser!

Avez-vous établi des objectifs pour la prochaine année? N’hésitez pas à m’en faire part!

----------------


Merci d'être passé!

Vous pouvez encourager ce blogue en utilisant un de mes liens affiliés ou codes de référence sur différents produits que je vous recommande.

Notamment, Shakepay est le moyen le plus simple pour les Canadiens d’acheter et de vendre des Bitcoins. Cliquez sur mon lien de parrainage pour ouvrir un compte et nous recevrons tous les deux 10 $ lorsque vous achèterez pour 100 $ de cryptomonnaie.

Également, Newton est une plateforme d'échange de cryptomonnaie qui offre aux utilisateurs un moyen simple et sûr d'acheter et de vendre des Bitcoin, Ethereum, Cardano, Litecoin, Polkadot, Uniswap et plus encore! Cliquez sur mon lien de parrainage pour ouvrir un compte et nous recevrons tous les deux 25 $ lorsque vous achèterez pour 100 $ de cryptomonnaie.

Finalement, Fizz offre des forfaits mobiles et internet résidentiel à des prix alléchants. À l'abonnement, entrez le code de référence N5MMB et nous obtiendrons tous les deux 25 $.

Merci pour votre support!

7 Comments

  1. Tu m’as allumé sur le travel hacking! ça va faire parti des objectifs 2021 🙂

  2. Tu as de beaux projets, j’ai hâte de voir l’évolution de ton blog au cours des prochains mois !

    Pour ma part, j’ai peine à réaliser qu’il ne me reste que quelques jours avant 2021 et que je devrais bien coucher sur papier mes différents objectifs puis les publier également. Je ne sais pas pour toi, mais publier mes objectifs sur les internettes me garde motivée à continuer ! 🙂

  3. Très bons objectifs et ça parait que tu t’appliques dans la rédaction de tes articles. Tu mets la barre haute pour nos articles de bilans et objectifs à venir !

    Sinon je vois qu’on est vraiment au même stade. Bien qu’on ait 34 ans, on vise tous les deux 2026 comme année cible. Aussi on épargne 25 000 environ par personne par année. À deux c’est plus impressionnant car ça fait 50 000 mais nous avons l’avantage de partager les coûts fixes. Alors comme j’ai dit à la sorcière frugale, bravo !

    Lorsque tu dis que tu épargnes 25 000, est-ce que cela inclut les cotisations de ton employeur dans ton régime à prestations déterminées ?

    • Merci pour ces beaux compliments!

      Je parle bien de 25 000 $ d’épargne personnelle, sans compter mon RRPD! C’est vrai que j’avais oublié de préciser. Mes cotisations actuelles à mon RRPD représentent, quant à elles, environ 6 000 $ par an.

      Fascinant (comme dirait Spock) de constater comment on se situe à un endroit similaire dans nos parcours! On pourra s’encourager tout au long.

      Je vais explorer ton blogue dans les prochains jours je crois. 🙂

  4. un non expert qui souhaite réaliser pleins de projets tout en travaillant moins

    20 janvier 2021 at 17:27

    C’est la première fois que je lis ton blogue. Bravo! C’est bien fait et je réalise que de parler d’argent et de trucs pour diminuer les dépenses devrait plus souvent faire partie des conversations avec la famille et les amis. Je n’ai pas tout lu les posts, mais je me demande si la valeur mensuelle des placements boursiers est la meilleure manière pour évaluer sa valeur nette. Cela fait fluctuer le bilan d’un mois à l’autre de manière excessive et c’est décourageant durant les périodes de baisse. Hélas je n’ai pas de solutions mis à part de faire une moyenne (mobile) sur 3 mois Food for thought. merci encore et bravo pour ta démarche.

    • Merci de me lire et pour votre commentaire! 🙂

      Assurément que de suivre la valeur nette à chaque mois implique beaucoup de fluctuation. Toutefois, je suis consciente que ça fait partie de la game et j’ai une excellente tolérance au risque. Comme je la suis déjà de près dans mes fichiers personnels (je suis nerd de même), j’ai décidé de l’inclure sur mon blogue sur une base mensuelle. 🙂

      Sur la page dédiée à la valeur nette, toutefois, je devrai éventuellement compressé les données sur le graphique (faute d’espace), tôt ou tard. Sur trois mois sera surement la meilleure option!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *