Catégorie : Épargne

Bilan d’août 2021

Bonjour!

J’espère que vous avez passé un très beau (et certainement chaud) mois d’août! Pour ma part, ce fut le cas. J’ai profité du beau temps et j’ai passé du bons temps avec amis et famille. Que demander de plus? Oh, et j’ai soufflé mes trente bougies et je m’en porte très bien. Après tout, j’ai entendu dire que le meilleur reste à venir. 🙂

De plus, ce fut un mois rempli de changements sur le volet financier. J’avais d’ailleurs assez hâte de vous partager les détails! Essentiellement, les changements sont dus à l’achat de la maison de ma mère, tel que j’avais déjà mentionné dans mon dernier article. Bien que l’achat devrait se finaliser qu’en octobre, le processus est enclenché et l’initiation des démarches m’a permis de régler certaines choses.

Alors, voyons voir ces changements!

Valeur nette au 31 août 2021

Actifs
Compte bancaire :
CELI Questrade :
CRI Questrade :
REER Questrade :
REER FTQ :
REER Fondaction :
Non-enregistré :
1 759 $
68 670 $
50 545 $
39 650 $
0 $
0 $
4 856 $
Total d’actifs :165 319 $
Passifs
Marge de crédit :
Cartes de crédit :
0 $
- 1 199 $
Total de passifs :- 1 199 $
Valeur nette166 518 $
Variation+ 10 198 $

Tout d’abord, je ne peux passer sous silence les rendements absolument hallucinants du dernier mois. Il me semble que chaque jour, ou presque, se terminait dans le vert. On continue donc de se demander quand sera la prochaine correction. Mais entre temps, on apprécie les beaux résultats et on n’essaie surtout pas de timer le marché!

On peut en dire de même pour la crypto qui continue sa belle relance. Après avoir passé environ 2 mois dans le rouge sur toutes mes positions, je recommence à avoir du profit substantiel!

Ainsi, on parle d’une augmentation globale de ma valeur nette de 10 198 $. Wow! Une augmentation dans les 5 chiffres, on ne rit plus. 😉 

Actifs

Tout d’abord, on note quelques changements ici et là dans les actifs.

Premièrement, je n’ai plus de REER de fonds de travailleur (FTQ et Fondaction). Comment ça? Parce que je les ai utilisés pour le régime d’accession à la propriété (RAP). Comme les fonds de travailleur sont des REER très peu flexibles dans un contexte FIRE, je me suis dit qu’il s’agissait ici de la meilleure utilisation que je pouvais en faire.

Alors, avec le retrait de ces REER (totalisant environ 21 000 $), j’ai pu en investir la majorité dans mon CELI. Eh oui, il n’y a aucune obligation à utiliser le RAP en totalité pour la mise de fonds. Ceci amène donc un bon changement au niveau de la proportion qu’occupe mon CELI sur mon portefeuille total. Ainsi, voyons ici l’évolution de mes différents comptes dans le temps :

 

Juste le mois dernier, moi CELI représentait 30 % de mon portefeuille. Maintenant, il représente maintenant 40 %. J’adore!

Maintenant, il me reste environ 14 000 $ à recevoir de Questrade pour compléter le RAP jusqu’à son maximum, soit 35 000 $. De cette somme, je prendrai le minimum requis pour la mise de fonds et les frais de clôture pour la maison, puis le reste ira également dans mon CELI.

Au final, il devrait me rester à peine 9 000 $ de cotisations à faire avant que mon CELI soit maximisé. Ça ne devrait donc pas tarder. Sans cette manœuvre, j’avais estimé le maximiser qu’en 2023! Hourra!

Passifs

Il y a aussi quelques changements du côté passifs. Eh oui, j’ai cédé à la tentation avec le retrait de mes REER pour le RAP. J’ai donc fini de payer ma voiture et ma chirurgie de correction de la vue! Bon débarras! Cela libérera beaucoup de liquidité à l’avenir. 🙂

Sinon, j’ai beaucoup de crédits sur mes cartes de crédit dû à l’annulation récente de mon voyage à Hawaï. L’explosion de cas actuel là-bas m’a forcé la main. Toutefois, il y a plusieurs autres destinations où les cas sont un peu mieux sous contrôles et les mesures sanitaires moins sévères.

Ainsi, mon augmentation de valeur nette dans les 5 chiffres était un peu gonflée par tous ces remboursements récents. Tout de même, ça fait très joli comme résultat. 😉

Épargne

Voici le détail de mon épargne d’août sur chacune de mes rentrées d’argent :

  • 11 août : 575 $ sur 1 836,98 $ net
  • 25 août : 1 200 $ sur 1 836,99 $ net
  • Total d’épargne : 1 775 $ sur 3 673,97 $ pour le mois d’août ou 48 % d’épargne

Sur les 1 775 $ épargnés, j’ai cotisé 1 400 $ à mon CELI et j’ai acheté pour 375 $ de cryptomonnaie en dehors d’un compte enregistré.

Comme j’ai remboursé le solde complet de ma voiture le 17 août, il y a un monde de différence sur le taux d’épargne entre les deux payes du mois. Ça revient à 48 % en moyenne pour le mois, mais je peux m’attendre à 65 % et plus en moyenne pour les prochains mois!

De plus, bien que j’aurai une hypothèque à payer probablement à compter de novembre, les paiements seront entièrement absorbés par mon augmentation de salaire d’octobre. 🙂

Bref, ça regarde bien pour la fin de l’année!

Relevé de dépenses

DateMontantDescription
2021-08-0122,05 $Essence
2021-08-021,56 $Amazon
2021-08-035,74 $Pharmacie
2021-08-03100,28 $Épicerie
2021-08-03502,90 $Loyer
2021-08-0544,90 $Assurance automobile
2021-08-0515,69 $Assurance habitation
2021-08-056,19 $Épicerie
2021-08-0818,36 $Épicerie
2021-08-1039,18 $Essence
2021-08-1258,68 $Pharmacie
2021-08-1225,59 $Épicerie
2021-08-13403,85 $Prêt automobile
2021-08-1519,53 $Mondou
2021-08-1694,15 $Épicerie
2021-08-1717,01 $Pharmacie
2021-08-172 539,08 $Prêt automobile
2021-08-20148,08 $Helight
2021-08-2130,06 $Essence
2021-08-257,48 $Hydro Québec
2021-08-2868,99 $Abonnement Costco
2021-08-2980,03 $Épicerie
2021-08-2926,45 $Internet résidentiel
Total :4 275,43 $

Pour le mois d’août, j’ai 4 275,43 $ de dépenses totales, ou 51 305,10 $ annualisés. Si on oublie les remboursements de mon prêt automobile, ça revient à 1 332,50 $ ou 15 989,94 $ annualisés. 

Vite comme ça, ce fut un gros mois, considérant le remboursement total du solde de mon prêt automobile. Toutefois, sans ça, ce fut un mois assez frugal (même pour moi!). Comme quoi même si c’est l’été et qu’il fait beau, mes activités demeurent peu chères. Ça ne coûte presque rien, après tout, de profiter de l’extérieur en faisant de la randonnée, du vélo, ou de visiter ou recevoir des amis. Les (rares) jours de pluie, on peut toujours écouter Star Trek sur Netflix. 😉

En fait, il devait originalement y avoir plus de dépenses que ça, mais l’annulation de mon voyage a changé la donne. Ce n’est que partie remise en septembre avec de nouvelles réservations!

Liste de lecture

Le mois d’août fut un mois de lecture un peu plus légère. Voici ma liste de lecture d’août :

J’ai décidé de lire Un pas à la fois après avoir vu une conférence de Sébastien Sasseville organisé par mon employeur. Je l’avais trouvé vraiment inspirant et son livre ne déçoit pas. Ses aventures et exploits (traverser le Canada à la course, gravir Everest, etc.) font réfléchir à tout ce que nous pouvons accomplir nous-mêmes. Nous pouvons en tirer bien des leçons applicables à différentes sphères de la vie. Bref, je recommande. 🙂

Je me suis également permis une petite relecture de La retraite à 40 ans. Bien que la matière est bien assimilée depuis le temps, ça demeure excellent pour rester motivé.

La prochaine relecture sera probablement Liberté 45!

Conclusion

Alors voilà pour le mois d’août. On a déjà plus de mois de fait qu’il en reste à faire en 2021. C’est incroyable combien le temps passe vite. Toutefois, maintenant que je suis en vacances pour trois semaines, ça ne me dérangerait pas que le temps ralentisse un peu. 😉

Outre mon plan B de voyage, je vais profiter de mes vacances pour me pratiquer à être libre. Je suis tellement habituée de me faire des listes et de courir après la montre. Il sera important d’essayer de déprogrammer tout ça pendant les trois prochaines semaines. 😉

Et vous, comment s’annonce votre mois de septembre? Le retour au train-train quotidien, ou comme moi, vous avez des vacances tardives?

Dans tous les cas, on se souhaite du beau temps et un bon mois de septembre, les amis!

Bilan de juillet 2021

Un autre mois, un autre bilan!

Comment se passe votre été? J’espère que vous en profitez autant que vous le souhaitez. Personnellement, mes vacances n’étant qu’en septembre, je prendrais volontiers un peu plus de temps libre pour profiter de l’été. Pas grave, je me reprendrai à Hawaï. 🙂

Néanmoins, je trouve quand même le temps de faire de la randonnée, du vélo et même de belles rencontres avec quelques lecteurs de ce blogue! Ce fut bien agréable de discuter de finances personnelles avec d’autres personnes qui ne me regardent pas comment si j’étais un extraterrestre. Je crois que le sentiment était partagé. Ce sera à refaire!

Ma deuxième dose de vaccin, initialement prévue pour septembre, est maintenant déjà chose du passé. Je suis bien heureuse que ça soit réglé et que je puisse passer de bons moments avec amis, familles et nouvelles connaissances. 

Finalement, j’ai eu une petite frousse le temps d’une soirée… Une « erreur critique » rendait mon blogue inaccessible! J’ai fait des pieds et des mains pour tenter de résoudre le problème. Au final, j’ai dû restaurer à une date antérieure et perdre quelques trucs, mais c’était mieux que tout perdre! Disons que cette soirée-là, j’ai eu quelques sueurs froides. J’ai tout de même investi beaucoup de temps et d’énergie dans ce blogue. Alors, heureuse qu’il soit de retour sur pied pour que je puisse, à nouveau, vous présenter un beau bilan!

Valeur nette au 31 juillet 2021

Actifs
Compte bancaire :
CELI Questrade :
CRI Questrade :
REER Questrade :
REER FTQ :
REER Fondaction :
Non-enregistré :
1 214 $
48 101 $
48 995 $
38 275 $
6 233 $
14 743 $
3 262 $
Total d’actifs :160 823 $
Passifs
Prêt automobile :
Marge de crédit :
Cartes de crédit :
2 944 $
0 $
1 559 $
Total de passifs :4 503 $
Valeur nette156 320 $
Variation+ 5 883 $

Petit train va loin, comme on dit. 🙂

Ce fut un autre beau mois sur les marchés boursiers. Toutefois, comme on dit en anglais, “I am waiting for the other shoe to drop”. Ça ne peut pas rester dans le vert éternellement, mais qu’importe la couleur. J’investis encore et toujours régulièrement.

J’ai constaté que ma valeur nette a augmenté en moyenne de plus de 5 000 $ par mois depuis le début de l’année. Considérant mon épargne moyenne d’à peine plus de 2 000 $ et mes remboursements de dette d’environ 800 $ par mois, ça laisse place à un rendement substantiel. À ce rythme, j’aurai de très beaux chiffres à la fin de l’année. Bien sûr, est-ce vraiment un rythme durable?

De plus, vous aurez peut-être constaté que la crypto recommence à prendre du poil de la bête. C’est quand même réconfortant de voir mes achats des deux derniers mois porter ses fruits. Même si, ultimement, c’est le long terme qui compte. 🙂

Épargne

Voici le détail de mon épargne de juillet sur chacune de mes rentrées d’argent :

  • 14 juillet : 400 $ sur 1 836,98 $ net
  • 28 juillet : 600 $ sur 1 837,00 $ net
  • Total d’épargne : 1 000 $ sur 3 673,98 $ pour le mois de juillet ou 27 % d’épargne

Sur les 1000 $ épargnés, j’ai cotisé 700 $ à mon CELI et j’ai acheté pour 300 $ de cryptomonnaie en dehors d’un compte enregistré.

Mon taux d’épargne est encore plutôt bas ce mois-ci et la tendance risque de se maintenir ainsi jusqu’en novembre. Il faut dire que mes remboursements de dettes accaparent quand même 35 % de mon revenu disponible. À compter de novembre, le taux d’épargne va exploser. 🙂

C’est particulier comment l’épargne devient une habitude presque addictive. Je dois me forcer pour ne pas trop me culpabiliser de ne pas épargner plus. Comme je vise une moyenne de 50 %, je me sens loin de l’objectif! Mais je dois me rappeler que 27 %, c’est quand même un très bon taux d’épargne! Ce qu’on peut être exigeant envers soi-même. L’êtes-vous autant que moi?

Relevé de dépenses

DateMontantDescription
2021-07-01502,50 $Loyer
2021-07-01257,94 $Voiture de location
2021-07-0133,86 $Épicerie
2021-07-0130,28 $Essence
2021-07-0122,04 $NSPW
2021-07-02403,85 $Prêt automobile
2021-07-0218,01 $Épicerie
2021-07-0324,42 $Épicerie
2021-07-0419,53Mondou
2021-07-0429,50 $Hydro-Québec
2021-07-0530,00 $Netflix
2021-07-0545,00 $Assurance automobile
2021-07-0515,69 $Assurance habitation
2021-07-1112,50 $McDonald's
2021-07-1125,00 $SAQ
2021-07-1335,84 $Essence
2021-07-16403,85 $Prêt automobile
2021-07-1889,04 $Épicerie
2021-07-2287,94 $Permis
2021-07-2230,28 $Essence
2021-07-2429,30 $Épicerie
2021-07-28100,00 $Cadeau
2021-07-30403,85 $Prêt automobile
2021-07-3027,02 $Internet résidentiel
Total :2 677,24 $

Pour le mois de juillet, j’ai 2 677,24 $ de dépenses totales, ou 32 126,88 $ annualisés. Si on oublie les remboursements de mon prêt automobile, ça revient à 1 842,52 $ ou 22 110,24 $ annualisés. 

C’est un peu mieux de ce côté comparativement à juin! J’avais quand même une autre dépense de voyage à faire, c’est-à-dire la voiture de location. Ça me revient heureusement peu cher, en ayant payé la moitié de la facture avec mes points Aéroplan et en ayant séparé le reste avec ma sœur. Certes, les points aident beaucoup. Cependant, même sans les points, j’ai constaté que la location de voiture via Aéroplan (en étant membre) revenait beaucoup moins chère que sur les autres sites typiques tels que Expedia, Kayak, et j’en passe. Par beaucoup moins cher, je parle de facilement la moitié moins cher! Pour ceux qui magasinent une voiture de location pour un futur voyage et qui sont membres Aéroplan, aller y jeter un coup d’œil!

Sinon, comme les activités reprennent de plus en plus, je me suis payé un billet pour le premier gala de lutte de la NSPW depuis la pandémie. Eh oui, une autre passion peu conventionnelle, en plus de Star Trek. Y a-t-il d’autres fans dans la salle? On se voit là-bas? 

Sinon, il n’y a rien qui sort particulièrement de l’ordinaire dans mes dépenses. Mes petits plaisirs frugaux me comblent au quotidien, bon temps, mauvais temps. 🙂

De plus, juillet 2021 conclut mes premiers 12 mois complets de suivi de dépenses! Bien que tous les livres de finances personnelles que j’ai lus depuis 2017 insistent sur le suivi des dépenses, je n’ai commencé qu’en août 2020. Je suis heureuse d’avoir fait l’exercice qui me permet de tirer des conclusions intéressantes et de voir des tendances. Ce sera d’ailleurs le sujet d’un prochain article. Je vous laisse deviner combien j’ai dépensé en restaurant dans le dernier 12 mois, Starbucks inclus. 😉

Je n’arrêterai pas le suivi de mes dépenses pour autant, car mon objectif d’indépendance financière est étroitement lié à celles-ci. Je m’attends à bien des changements dans les prochaines années, que ce soit d’un point de vue inflation, que d’un point de vue de différents choix à venir. Je veux donc continuer à suivre le tout de près.

D’autant plus que de suivre chaque dépense permet également de bien les réfléchir et de s’assurer qu’elles sont vraiment nécessaires. Un beau moyen d’éviter le mindless spending!

Liste de lecture

Mes lectures étaient beaucoup plus orientées vers les finances ce mois-ci! Ce fut particulièrement enrichissant.

Voici donc ma liste de lecture de juillet :

J’ai définitivement eu un coup de cœur pour Victory Lap Retirement. L’auteur décrit le Victory Lap un peu comme le Coast FI, ou toute autre forme de semi-retraite. Pour tous ceux qui aspirent à ce genre de mode de vie, c’est un must. J’avais ce livre sur ma liste depuis un moment et je suis heureuse d’avoir attendu à maintenant pour le lire. Il tombe à point dans mon cheminement.

De plus, Retirement Heaven or Hell est un peu la suite logique et explique les neuf principes nécessaires à une belle retraite. Il apporte définitivement des pistes de réflexion sur ce que nous désirons vraiment vivre après la Rat Race. Et non, ça n’implique pas uniquement de se faire bronzer sur la plage.

En tout cas, mes amis de tous les jours qui voient mes lectures sur Goodreads doivent trouver mes choix de lectures assez particuliers pour une femme de 29 ans.

Conclusion

Alors voilà, j’espère que vous avez de beaux chiffres à mettre à jour, vous aussi, après juillet. Même si l’épargne n’était peut-être pas la priorité de tous avec le beau temps et la reprise d’activités, les rendements étaient heureusement au rendez-vous.

Nous attaquons maintenant le mois d’août, le dernier mois qui me sépare de mes vacances! Je ne me souviens pas à quand remonte la dernière fois que j’ai pris trois semaines, mais ça me fera le plus grand bien. En plus, j’entrerai en poste dans mon ancienne équipe à mon retour de vacances. Qui dit nouveau poste, dit nouveau salaire. 😉

D’ici là, je continuerai à cultiver mon mindset avec beaucoup de lecture et possiblement d’autres discussions avec de nouveaux amis FIRE. Sans oublier que je soufflerai mes 30 bougies ce mois-ci. Raison de plus pour entretenir la flamme. 😉

Bon mois d’août les amis!

Bilan de juin 2021

Bonjour!

J’arrive à peine à croire que juin est déjà terminé, encore moins que nous sommes déjà à la mi-année!

Je ne crois pas me tromper en affirmant que les personnes qui aspirent à l’indépendance financière portent une importance particulière à la notion de temps. Personnellement, j’ai toujours un peu trop tendance à le voir filer. En été, on dirait que c’est pire! Déjà que le beau temps est de courte durée au Québec, on dirait en plus qu’il passe à la vitesse de la lumière!

Disons que j’ai hâte d’avoir l’impression de pouvoir en profiter plus, sans le 9 à 5. Récupérer 35 heures par semaine, ça me parle. Particulièrement après une brève semaine de vacances. J’en veux plus!

Bref, pendant ce court mois de juin, j’en ai profité pour prendre des couleurs, faire du vélo, de la course, de la randonnée, de la lecture, passer du temps avec de la famille et des amis (maintenant que c’est enfin permis!) et… j’ai négligé mon blogue.

N’ayez crainte, j’ai toujours le feu sacré. Je dois juste trouver un équilibre entre la rédaction du blogue et un horaire un peu plus chargé. 🙂

Valeur nette au 30 juin 2021

Actifs
Compte bancaire :
CELI Questrade :
CRI Questrade :
REER Questrade :
REER FTQ :
REER Fondaction :
Non-enregistré :
1 533 $
45 730 $
48 117 $
37 587 $
6 233 $
14 743 $
2 435 $
Total d’actifs :156 378 $
Passifs
Prêt automobile :
Marge de crédit :
Cartes de crédit :
4 154 $
0 $
1 787 $
Total de passifs :5 941 $
Valeur nette150 437 $
Variation+ 9 974 $

En voilà une belle augmentation substantielle! Eh oui, + 9 974 $ de valeur nette, on ne voit pas ça tous les mois. On parle aussi d’une augmentation de 32 632 $ pour la première moitié de l’année, ou 28 %. J’adore comment l’effet boule de neige se fait sentir de plus en plus!

Laissez-moi aussi porter votre attention au total de mes actifs. Je me souvenais qu’à la même date l’an dernier, j’étais particulièrement fière de franchir le pas des 100 000 $. Et bien, un an plus tard, j’ai déjà franchi le pas des 150 000 $ en augmentant mes actifs de plus de 56 000 $! De ma poche, j’y ai contribué environ 28 650 $. En voulez-vous, des rendements spectaculaires? Ce ne sera pas toujours ainsi, bien sûr, mais c’est assez agréable à constater.

On ne peut pas en dire autant de la crypto pour le moment. Sommes-nous reparties pour un bear market de plusieurs années? Seul le temps nous le dira. Entre temps, je continue mon dollar-cost averaging, surtout pour les projets ayant un excellent potentiel à long terme comme VeChain.

Autrement, je continue mon remboursement de dettes (l’interminable prêt automobile et ma chirurgie de correction de la vue) comme prévu. Ça commence vraiment à sentir le zéro dette. Vivement novembre!

Épargne

Voici le détail de mon épargne de juin sur chacune de mes rentrées d’argent :

  • 2 juin : 650 $ sur 1 835,89 $ net
  • 16 juin : 475 $ sur 1 836,99 $ net
  • 30 juin :  300 $ sur 1 836,99 $ net
  • Total d’épargne : 1 425 $ sur 5 510,96 $ pour le mois de juin ou 26 % d’épargne

Sur les 1 425 $ épargnés, j’ai cotisé 1 100 $ à mon CELI et j’ai acheté pour 325 $ de cryptomonnaie en dehors d’un compte enregistré.

Certes, ce n’était certainement pas mon meilleur mois du côté de l’épargne, mais je m’y attendais. Heureusement, je suis toujours sur la bonne voie pour mon objectif d’épargne 2021 de 25 000 $. J’ai déjà atteint 58 % de l’objectif, alors j’ai toujours de l’avance malgré un mois de juin un peu au ralenti.

De plus, j’ai une bonne nouvelle pour mon épargne future. En fait, j’ai obtenu une (autre) augmentation de salaire! Et oui, mon ancienne gestionnaire m’a proposé un poste que j’ai longtemps convoité dans son équipe. Malgré que ce soit d’un même niveau que mon poste actuel, elle m’offrait 3 % d’augmentation de salaire. J’ai demandé 6 %, que j’ai obtenu presque immédiatement. Clairement, j’aurais dû demander plus. 😉

Comme je ne m’attendais pas du tout à changer de poste de sitôt et encore moins d’augmenter de salaire, ça se prend très bien. Ainsi, cela portera mon salaire annuel de base à 83 596 $ quand j’entrerai en poste après mes vacances de septembre. Bref, la fin de l’année s’annonce super pour mon taux d’épargne!

Il ne faut pas non plus négliger un des effets secondaires d’une augmentation de salaire, soit l’augmentation de mes cotisations à mon régime de retraite à prestations déterminées. Comme je compte transférer la valeur de mes droits au moment de ma démission, c’est un coup de pouce de plus vers l’atteinte de mes objectifs. Hourra!

Relevé de dépenses

DateMontantDescription
2021-06-01497,50 $Loyer
2021-06-02354,40 $Voyage
2021-06-02106,92 $Épicerie
2021-06-0226,67 $Essence
2021-06-0225,00 $SAQ
2021-06-03458,75 $Rénovation
2021-06-03120,00 $Frais annuel carte Marriott Bonvoy American Express
2021-06-04403,85 $Prêt automobile
2021-06-046,41 $Pharmacie
2021-06-043,40 $Starbucks
2021-06-0537,74 $Assurance automobile
2021-06-0625,53 $Amazon
2021-06-108,25 $Netflix
2021-06-1129,50 $Hydro-Québec
2021-06-1231,57 $Vêtements
2021-06-17102,50 $Épicerie
2021-06-1720,00 $Essence
2021-06-1751,03 $Mondou
2021-06-18403,85 $Prêt automobile
2021-06-199,48 $Épicerie
2021-06-25159,74 $Voyage
2021-06-274,31 $Starbucks
2021-06-3027,02 $Internet résidentiel
Total :2 913,42 $

Pour le mois de juin, j’ai 2 913,42 $ de dépenses totales, ou 34 961,04 $ annualisés. Si on oublie les remboursements de mon prêt automobile, ça revient à 2 105,72 $ ou 25 268,64 $ annualisés. 

Voilà ce qui explique mon épargne au ralenti ce mois-ci : les dépenses! Bien sûr, avec l’été et la reprise d’une vie relativement normale, c’était à prévoir. D’autant plus que j’ai aidé ma mère pour quelques rénovations chez elle. C’est bien beau d’épargner, mais il faut aussi savoir donner au suivant. 🙂

De plus, j’ai payé une partie de mon Airbnb pour mon futur voyage à Hawaï avec ma sœur, et je me suis permis un petit voyage frugal en Gaspésie avec mon copain pendant ma semaine de vacances! Avoir la même mentalité par rapport à l’argent facilite tellement les choses! 🙂

D’ailleurs, j’ai pu réduire considérablement mes dépenses de voyage grâce à mes points de carte de crédit. En effet, j’ai pu réduire notre Airbnb d’environ 380 $ grâce à ma carte Cobalt American Express et nos dépenses en Gaspésie de 100 $ avec ma carte Aventura CIBC Visa Infinite.

Finalement, je suis heureuse de constater que j’ai dépensé seulement 16 477 $ pendant la première moitié de l’année. Ceci inclut 5 250 $ de paiements automobiles et 2 990 $ pour ma chirurgie de correction de la vue. Ainsi, si on oublie ces dépenses qui ne me suivront certainement pas dans le futur, ça revient à 8 237 $ de dépenses en six mois.

Maintenant, voyons voir ce que le reste de l’année me réserve!

Liste de lecture

Été comme hiver, tous les mois sont bons pour un peu de lecture. Malgré que j’ai peu lu directement sur les finances, quelques-unes de mes lectures étaient tout de même très pertinentes pour le mindset. En effet, voici ma liste de lecture de juin :

Digital Minimalism a été assez révélateur sur notre dépendance collective (mais surtout la mienne) aux appareils technologiques. Pour ceux ayant vu le documentaire Netflix appelé The Social Dilemma, c’est dans la même veine. Je tente, depuis, de réduire mon exposition au moins à mon téléphone intelligent. Nul besoin de vous dire que ce n’est pas chose simple.

Pour les fans de crypto, le livre Bitcoin Billionaires était particulièrement intéressant. Il n’y a pas encore des tonnes de livres sur le sujet d’ailleurs, alors ça faisait du bien de me mettre quelque chose sous la dent. On en apprend davantage sur les débuts du bitcoin et l’implication des jumeaux Winklevoss. À lire!

Conclusion

Alors voilà. Petit train va loin, comme on dit. La première moitié de l’année étant déjà derrière nous, j’ai peine à croire le chemin que j’ai parcouru. Parfois on peut avoir l’impression que ça n’avance pas, mais il suffit de regarder en arrière et de constater le chemin parcouru. Zoom out!

Avec un peu de chance, je devrais avoir un mois de juillet un peu moins chargé. Ainsi, je veux vraiment mettre en place un meet up avec certains d’entre vous qui sont intéressés. Jaser de finances et FIRE serait particulièrement revigorant! Je contacterai directement les personnes qui se sont manifestées. 🙂

Et vous? Avez-vous fait quelques constats sur le début de votre année? Et comment s’annonce la deuxième moitié? N’hésitez pas à m’en faire part.

Au plaisir. 🙂

Bilan de mai 2021

Bonjour!

J’espère que vous avez passé un beau mois de mai, malgré les incertitudes des marchés boursiers. Pour ma part, j’ai gardé le cap. 😉

Sinon, que s’est-il passé en mai? Eh bien, malgré que la motivation me manque par moment, ça se passe bien au boulot. J’ai d’ailleurs eu une excellente évaluation de mi-année devancée par ma désormais ancienne supérieure. Et oui, je parle de la gestionnaire qui m’a engagé en février dernier sur mon poste temporaire. Dommage, car je n’avais jamais eu une gestionnaire aussi humaine et à l’écoute de ses employés.

Elle m’a d’ailleurs demandé si ça m’inquiétait qu’un nouveau gestionnaire s’occupe de gérer ma possible permanence. Vous savez quoi? Je n’y avais même pas pensé.

Est-ce ça le pouvoir du F.U. Money (attention aux oreilles chastes)? Peu importe la tournure des événements par la suite, je sais que je suis en assez bonne position pour tolérer seulement ce qui est le mieux pour moi.

Autrement, j’ai fait quelques délicieuses randonnées de vélo. En voilà, un petit plaisir de la vie. Ce que j’avais hâte! 🙂

De plus, j’ai eu ma première dose de vaccin! Ma deuxième dose est prévue pour septembre, mais les dernières nouvelles laissent croire que ce sera bien avant ça. Ce sera une bonne affaire de réglée!

Vous avez peut-être remarqué que mes articles se font un peu plus rares. Que voulez-vous… j’ai moins envie de rester devant mon ordinateur quand il fait beau. D’autant plus que je profite du beau temps en bonne compagnie, ces temps-ci. Eh oui, on peut vraiment rencontrer quelqu’un sur Fire Dating. 😉 

Maintenant, je me demande comment je devrais faire référence à mon partenaire FIRE sur ce blogue. M. Slap? Je suis ouverte aux suggestions. 😂

Trêve de plaisanteries. Passons maintenant aux choses sérieuses.

Valeur nette au 31 mai 2021

Actifs
Compte bancaire :
CELI Questrade :
CRI Questrade :
REER Questrade :
REER FTQ :
REER Fondaction :
Non-enregistré :
1 025 $
42 243 $
46 750 $
36 519 $
5 752 $
13 427 $
2 600 $
Total d’actifs :148 316 $
Passifs
Prêt automobile :
Marge de crédit :
Cartes de crédit :
4 963 $
0 $
2 890 $
Total de passifs :7 853 $
Valeur nette140 463 $
Variation+ 2 326 $

Eh oui, ce ne fut pas un mois facile autant du côté de la bourse, que de la crypto. En fait, ce n’est surtout pas facile pour les nouveaux investisseurs qui vivent leurs premières secousses. Pour les habitués, on sait ce que ça veut dire. C’est l’heure des soldes!

On se souvient des paroles de Warren Buffett, après tout :

Be fearful when others are greedy, and greedy when others are fearful.

D’ailleurs, saviez-vous qu’il existe des indices qui donne le pouls sur les sentiments des investisseurs, autant pour la bourse que la crypto? Fascinant tout ce qu’on peut retrouver en ligne. 😉

Bref, malgré tout ça, j’ai continué mes investissements réguliers. Et malgré cela, mon actif a à peine bougé! Ainsi, la variation de ma valeur nette de + 2 326 $ est essentiellement due à mon remboursement de dettes. 

Notamment, j’ai reçu le 800 $ du compte santé de mon assurance collective pour rembourser partiellement ma chirurgie de correction de la vue. J’ai également mis moi-même 500 $, en plus de mes deux paiements d’auto. Ainsi, pendant que mon actif a stagné, mon passif a pas mal diminué. Yay!

D’ailleurs, peut-être vous demandez vous pourquoi je laisse trainer le solde sur ma carte de crédit? Après tout, c’est la base des finances personnelles de ne pas trainer de mauvaises dettes! En fait, j’avais pensé de transférer le tout vers ma marge de crédit personnelle (5,45 % d’intérêts chez Tangerine). Toutefois, j’ai constaté que ma carte de crédit BMO AIR MILES avait une offre promotionnelle valide pendant 9 mois sur les transferts de soldes. Le taux promotionnel est à 1,99 %, soit beaucoup moins que ma marge de crédit. C’est donc sur cette carte que j’ai fait le transfert.

Comme ça, je sens moins l’urgence de rembourser rapidement et je peux continuer d’investir en toute quiétude. 😉

Épargne

Voici le détail de mon épargne de mai sur chacune de mes rentrées d’argent :

  • 5 mai : 825,00 $ sur 1 835,89 $ net
  • 19 mai :  975,00 $ sur 1 837,00 $ net
  • Total d’épargne : 1 800,00 $ sur 3 672,89 $ pour le mois de mai ou 49 % d’épargne

Sur les 1 800 $ épargnés, j’ai cotisé 1 350 $ à mon CELI et j’ai acheté pour 450 $ de cryptomonnaie en dehors d’un compte enregistré.

Je suis quand même très heureuse d’avoir réussi à épargner autant! Comme mentionné plus tôt, j’ai encore ma chirurgie à rembourser, alors j’anticipais que ça tire mon taux d’épargne vers la baisse. Toutefois, j’ai un peu palier à ça en vendant quelques trucs ici et là, comme des livres et Blu-ray, que je voulais me débarrasser depuis longtemps.

Notamment, je me suis enfin débarrassé de mon vélo hybride que je n’utilise plus depuis l’achat de mon vélo de route en 2018. Considérant que je l’avais payé usagée à 120 $ en 2017, la vente à 200 $ en 2021 était plus qu’appréciée. 😉

Relevé de dépenses

DateMontantDescription
2021-05-0111,50 $Sport Olympe
2021-05-027,16 $Épicerie
2021-05-03497,50 $Loyer
2021-05-0537,74 $Assurance automobile
2021-05-0649,33 $Vêtements de sport
2021-05-07403,85 $Prêt automobile
2021-05-1088,41 $Garage
2021-05-108,25 $Netflix
2021-05-12112,45 $Épicerie
2021-05-1233,64 $Essence
2021-05-133,40 $Starbucks
2021-05-149,45 $SAQ
2021-05-154,79 $Épicerie
2021-05-163,40 $Starbucks
2021-05-177,74 $Pharmacie
2021-05-1723,25 $Épicerie
2021-05-175,60 $Amazon
2021-05-2129,50 $Hydro-Québec
2021-05-21403,85 $Prêt automobile
2021-05-215,97 $Épicerie
2021-05-233,40 $Starbucks
2021-05-2637,92 $Essence
2021-05-2636,30 $Épicerie
2021-05-27221,77 $United
2021-05-2964,39 $Mondou
2021-05-2928,75 $Internet résidentiel
2021-05-303,40 $Starbucks
Total :2 142,71 $

Pour le mois de mai, j’ai 2 142,71 $ de dépenses totales, ou 25 712,52 $ annualisés. Si on oublie les remboursements de mon prêt automobile, ça revient à 1 335,01 $ ou 16 020,12 $ annualisés. 

Ici, on retrouve en grande majorité mes dépenses habituelles. J’ai aussi fait l’achat de quelques articles et vêtements de sport chez Décathlon. Les prix y sont vraiment extraordinaires. Laissez-moi vous dire que je ne retournerai plus jamais chez Sport Expert.

C’était donc plutôt tranquille au niveau dépenses, jusqu’à ce que je me décide enfin d’utiliser mon crédit de vol chez United. Hey oui, mon voyage à Hawaï est finalement réservé. Advienne que pourra. Ma première dose de vaccin m’a convaincu. 😉

Bien sûr, les prix ayant augmentés depuis, j’ai quand même du débourser 221 $ de ma poche. J’aurai d’autres dépenses à faire en prévision de ce voyage dans les prochains mois. Il y a donc de fortes chances que l’épargne continue d’en prendre un coup. 😉

Finalement, toujours dans le thème des dépenses, une lectrice m’a écrit dernièrement pour avoir des trucs pour faire l’épicerie à plus faible coût. Comme il s’agit d’un des plus gros postes de dépenses, ça vaut la peine de s’y pencher. Depuis que je fais le suivi de mes dépenses, je constate que la moyenne que je paye en épicerie par mois est de 206 $.

Ainsi, je ne vous oublie pas, chère lectrice. Bien que j’aie effleuré le sujet ici (anglais seulement), cela pourrait définitivement faire l’objet d’un prochain article. Restez à l’affut! 

Liste de lecture

Curieusement, j’ai un peu moins fait de lecture ce mois-ci. 😉

Peut-être par manque de temps ou par manque d’intérêt? Le beau temps et M. Slap rendent la lecture quelque peu moins fréquente. 😉

Malgré ça, ma liste de lecture de mai ressemblait à ceci :

Predictably Irrational était particulièrement intéressant! Il s’agissait en fait de la suggestion d’un abonné de ma page Facebook. Merci pour la recommandation, c’était exactement dans mes cordes!

Je pense que Think Like a Monk vaut une mention spéciale. J’ai souvent dit, à la blague, que je vis comme un moine. Je peux confirmer que plusieurs notions détaillées dans le livre m’ont rejoint. 

Finalement, j’ai fait une relecture de I Will Teach You to Be Rich. Je me rends compte que beaucoup de mes bonnes habitudes financières d’aujourd’hui ont pris forme grâce à la lecture de ce livre en 2017. Maintenant, c’est un peu moins pertinent pour moi, car la majorité du contenu est désormais acquis. Toutefois, ça a fait changement de lire sur le mindset de richesse et d’abondance, en comparaison avec la frugalité et le mouvement FIRE en général.

Je suis parfaitement heureuse dans ma frugalité, mais c’est toujours intéressant et enrichissant de voir les choses sous un autre œil. Une chose est certaine. Ramit Sethi ne me dirait certainement pas de couper mes cafés Starbucks. 😉

Conclusion

Alors voilà, un autre mois derrière nous et nous voilà déjà en juin. Que le temps passe!

Ce mois-ci, j’ai une semaine de vacances prévue pour la première fois depuis presque un an. Je ne voyais pas l’intérêt de prendre des vacances en 2020, curieusement. Par la suite, mes vraies vacances (trois semaines, dont deux à Hawaï) seront en septembre. Ainsi, la semaine en juin servira seulement d’amuse-gueule. 😉

Les dépenses seront fort probablement plus fréquentes dans les mois à venir. Toutefois, pas de souci, j’ai déjà pris de l’avance sur mon objectif d’épargne pour 2021. 😉

Si jamais certains d’entre vous étaient intéressés à un petit meet up dans un parc ou autre, dans le coin de Québec, n’hésitez pas à me faire signe. Ça pourrait être agréable de parler en personne avec d’autres adeptes de FIRE et finances personnelles!

Au plaisir. 🙂

Bilan 2020

Je ne vous mentirai pas. Je ne suis pas du tout fâchée d’avoir tourné la page sur 2020! Une année qui en a paru dix, mais qui a quand même curieusement passé vite, avec un peu de recul. Une année qui aura marqué l’histoire, assurément.

J’aime penser que cette année aura aussi marqué mon histoire. C’est vraiment l’année qui m’a permis de prendre les rênes de ma vie financière. Maintenant que cette année unique est derrière nous, l’heure est au bilan! Je serai fidèle à moi-même et je vous présenterai autant de chiffres que possible. 🙂

Mon chiffre magique

Comme vous le savez déjà, je vise la liberté financière en accumulant 375 000 $ en placements qui me généreraient 15 000 $ de revenus passifs, et ce, selon la règle du 4 %.

Alors, où est-ce que je me situe par rapport à mon objectif?

J’ai terminé l’année avec 125 500 $ en placements personnels. À cela, j’ajoute la valeur approximative de mon RRPD de 26 000 $. Je peux donc dire que mon fond de liberté s’élevait à 151 500 $ en date du 31 décembre 2020. Donc, je suis environ à 40 % de mon objectif.

Une autre façon de mettre les choses en perspective, c’est d’appliquer 4 % sur ce que j’ai accumulé jusqu’à maintenant. En date du jour, mes placements me fourniraient donc un revenu passif annuel de 6 060 $. Je suis donc à 8 940 $ de revenus passif de mon objectif.

Si on décortique encore plus, on peut aussi conclure qu’à 6 060 $ par année, ça payerait présentement mon loyer. En effet, c’est l’équivalent de 505 $ par mois en revenu passif et mon loyer m’en coûte 497,50 $ par mois. 🙂

À titre de comparaison, j’avais 73 000 $ en placements personnel et 14 000 $ dans mon RRPD, pour un total de 87 000 $ en date du 31 décembre 2019. On parle donc d’une augmentation de 64 500 $ (ou 74 %) en douze mois! Je suis extrêmement satisfaite de cette progression!

Maintenant, je dois être réaliste et ajuster mon objectif en fonction de l’inflation. Ainsi, j’ajoute un 2 % à mon objectif et j’obtiens donc 15 300 $ en dépenses annuelles ou un chiffre magique de 382 500 $ en dollars de 2021. 🙂

Valeur nette

Vous êtes pas mal déjà au courant de ce volet grâce à la page prévue à cet effet, en plus de mon bilan mensuel de décembre 2020.

Tout de même, je suis fière et heureuse de réitérer qu’en 2020, j’ai atteint une valeur nette de 117 805 $.

En comparaison, ma valeur nette en date du 31 décembre 2019 était de 55 444 $. On parle donc d’une augmentation de 112 % en douze mois.

Quelle année!

Rendements

L’année 2020 aura été certainement remplie de rebondissements sur les marchés boursiers. À titre d’exemple, regardez le rendement du S&P 500 ou celui du S&P/TSX 60 dans les douze derniers mois. Comme j’investis dans des FNB indiciels, cela a eu un impact direct (et positif) sur mes rendements.

D’ailleurs, Passiv me permet de voir l’impact (relativement minime) que les soubresauts de la bourse ont eu sur mon portefeuille pendant les douze derniers mois :

La ligne du haut représente la valeur de mon portefeuille en comparaison avec la ligne du bas qui représente mes contributions totales.

Voici l’importance de garder le cap et de toujours continuer d’épargner et d’investir sur une base régulière, peu importe les soubresauts.

Pour l’ensemble de mes placements personnels, j’ai obtenu les rendements suivants, selon Questrade :

Si seulement ça pouvait toujours être comme ça. 🙂

Changement de stratégie

Je dois dire que j’ai profité d’heureux hasards pendant l’année. Au moment de la baisse importante en mars 2020, j’avais un portefeuille hybride qui ressemblait à un mélange de l’ancien modèle du Canadian Couch Potato et du All Weather Portfolio de Ray Dalio. Cela m’a permis de ne pas trop subir les secousses du marché.

En plus, j’ai eu des rentrées d’argent considérables pendant le creux, soit un remboursement d’impôts, un bonus et des remboursements pour un voyage annulé. J’ai injecté toutes ces sommes au bon moment et j’en ai clairement bénéficié par la suite.

Également, j’ai eu envie de faire des changements à mon portefeuille et à force d’entendre parler des FNB tout-en-un, j’ai décidé de changer la majorité de mon portefeuille pour XEQT. Par le fait même, j’ai profité d’un autre heureux hasard. J’ai vendu une quantité considérable de MNT (de l’or) pendant qu’il était à son sommet pendant l’été.

Au final, mon portefeuille aura augmenté de 20 544 $ en rendement seulement. J’ai encore un peu de mal à croire que cette somme s’est accumulée toute seule! C’est exactement la preuve de la puissance de faire travailler son argent, plutôt que de travailler pour de l’argent.

Dividendes

Bien que mon style d’investissement ne soit pas axé sur la production de dividendes, certains FNB que je détenais ou détiens toujours versent des dividendes. Ce n’est pas la mer à boire, mais j’ai reçu 1 200 $ en dividendes en 2020. En comparaison, j’avais reçu 1 056 $ en 2019. La différence est plutôt minime, considérant la différence de valeur de mes placements dans les douze derniers mois. Cela s’explique par les changements de FNB que j’ai fait au courant de l’année.

Une chose est certaine : on ne dit jamais non à de l’argent qui se dépose tout bonnement dans son compte. Par ailleurs, ces sommes ont tous été réinvestis.

Dépenses

Bien que tous les livres de finances personnelles du monde expliquent à quel point il est important de faire un suivi de ses dépenses, je n’ai commencé qu’en août dernier. Alors je n’ai pas l’information pour l’année complète, mais voici le détail d’août à décembre :

Cela donne une moyenne mensuelle de 2 138 $, ou une somme annualisée de 25 654 $.

Également, je tiens à faire le même exercice, mais sans comptabiliser les remboursements de mon prêt automobile. Comme ce prêt ne me suivra pas dans la retraite, je voulais avoir une idée de mon niveau de dépense actuel sans cette dépense encombrante (et non représentative).

  • Août : 1 090 $
  • Septembre : 1 761 $
  • Octobre : 1 042 $
  • Novembre : 1 599 $
  • Décembre : 1 396 $

C’est beaucoup mieux, n’est-ce pas? On parle alors d’une moyenne mensuelle de 1 377 $, ou d’une somme annualisée de 16 529 $.

Considérant que j’estimais 15 000 $ en dépenses de retraite annuelles (en dollars de 2020) et que mes dépenses actuelles ne sont pas encore optimisées (notamment via l’arbitrage géographique), je trouve que je ne suis pas si loin du compte. 🙂

Revenu

D’après mon dernier bordereau de paye, j’ai terminé l’année avec un revenu d’emploi (brut) de 78 050 $. En comparaison, j’avais terminé l’année avec 63 288 $ en 2019. On parle donc d’une augmentation de 24 %. Il faut dire que j’avais aussi 27 payes en 2020 au lieu de 26, et que j’ai obtenu une belle augmentation de salaire. Ça aide. 🙂

C’est rien de majeur, mais digne de mention : j’ai obtenu 340 $ en carte-cadeaux Amazon grâce à Swagbucks et 260 $ en faisant des « missions » grâce à Field Agent (surtout avant la pandémie et pendant l’été). D’ailleurs, merci à tous ceux s’étant inscrits à Swagbucks en utilisant mon lien de parrainage!

Épargne

Je suis plus que satisfaite de mon taux d’épargne en 2020 qui s’établit à 50 %!

Comme je l’expliquais ici, je préfère utiliser une formule très simple, soit :

(Somme épargnée / revenu net) * 100

En effet, j’ai épargné la coquette somme de 27 055 $ sur un revenu d’emploi net de 49 371 $, auquel j’additionne mon remboursement d’impôt de 5 000 $, pour un total de 54 371 $. Je tiens à préciser qu’il s’agit ici de mon épargne personnelle uniquement. Ça n’inclut pas les cotisations à mon régime de retraite, ou toute autre forme d’épargne forcée.

Je ne notais pas tout en détail à l’époque, mais j’estime mon taux d’épargne de 2019 à environ 27 % selon la même formule que mentionnée précédemment. À l’époque je ne visais pas encore l’indépendance financière. Je n’épargnais donc pas aussi agressivement que maintenant. C’était tout de même un bon taux d’épargne comparativement à la moyenne des gens. Avec 50 % en 2020, on commence à jaser. 😉

Calcul alternatif

Histoire de me prêter au jeu (et de comparer des pommes avec des pommes), j’ai considéré la formule de calcul employée par Retraite 101 (également reprise par FIREhabits). Vous retrouverez la formule en question dans l’article. Entre autres, celle-ci comptabilise les contributions au régime de retraite, en plus de celles de l’employeur. Nécessairement, ça gonfle le chiffre.

En employant cette formule, j’obtiens 62 %. J’étais bien surprise du résultat!

Toutefois, pour mes objectifs personnels, je préfère comptabiliser seulement mon épargne volontaire. C’est ce volet qui a du mérite, à mes yeux. 🙂

Travel Hacking

J’ai commencé à m’intéresser au Travel Hacking cette année, notamment après avoir lu Quit Like a Millionnaire qui en vantait les avantages pour diminuer leurs dépenses de voyage.

J’ai commencé simplement avec la Visa Infinite TD Aeroplan en mars (bonus de 30 000 points Aeroplan), puis la CIBC Visa Infinite Aeroplan en juillet (pour un bonus de 20 000 points Aeroplan).

Je me suis informée encore plus sur toute la mécanique de la chose (grâce à Milesopedia) et en novembre, j’ai fait d’autres demandes. J’ai pris la Platine AIR MILES American Express (pour un futur bonus de 3 000 milles Air Miles), la American Express Aeroplan (pour un futur bonus de 20 000 points Aeroplan + une passe-compagnon) et la Mastercard BMO AIR MILES (pour un futur bonus de 950 milles Air Miles).

À tous ces bonus s’ajoute également l’accumulation normale de points en fonction des dépenses.

Ainsi, en 10 mois, j’ai réussi à cumuler les points suivants pour d’éventuels voyages :

  • Aeroplan : 72 212
  • Air Miles : 1 182

Ce que je peux acheter avec mes points

J’ai encore trop peu de milles Air Miles pour acheter quoique ce soit, puisque j’ai commencé récemment à en cumuler.

Par contre, je commence à cumuler un nombre intéressant de points Aeroplan. Vous pouvez jeter un œil sur cette page pour une idée du genre de vols que cela peut offrir. À titre d’exemple, je pourrais présentement payer cinq vols aller-retour courts en Amérique du Nord (ex. : Toronto, New York, Washington DC) ou trois vols aller-retour longs (ex. : le Mexique ou la Californie) avec mes points. Je n’aurais qu’à payer les taxes.

Plus concrètement, ma première destination voyage après cette pandémie sera Hawaï (que j’ai dû annuler en avril 2020). Présentement, un aller-retour (YQB-KOA) avec des dates prises au hasard me coûterait 34 100 points Aeroplan et 189,66 $ en taxe. Une fois que j’aurai obtenu ma passe-compagnon, je pourrai amener quelqu’un avec moi (ma soeur) pour le même nombre de points. Seulement les taxes seraient alors payables en double.

Si je fais le même exercice sur Google Flights pour les mêmes dates au hasard, je constate que les billets les moins chers sont à 635,00 $ par personne. On parle donc d’une économie de 445,34 $ par personne.

Bref, ne pas profiter du Travel Hacking, c’est laisser de l’argent sur la table. 🙂

Blogue

Finalement, je voulais mentionner très humblement qu’en seulement trois mois, j’ai rédigé (et traduit) 14 articles pour ce blogue. Je dois avoir quelque chose d’intéressant à raconter, car j’ai eu 3 741 visiteurs en 2020. Ma page Facebook est également rendue à plus de 600 likes en date du jour!Wow!

En toute honnêteté, je ne m’attendais pas à avoir de réel succès. Je voulais surtout avoir un endroit où mettre mes idées en place et m’aider à me structurer. À en croire les commentaires positifs que je reçois, je crois réussir à rejoindre des gens et j’en suis vraiment reconnaissante. C’est vraiment une belle expérience enrichissante de discuter avec vous tous.

J’adore également la complicité qui se crée naturellement entre blogueurs. Je fais donc une mention honorable à mes chers collègues blogueurs FIREhabits, L’investisseur caféiné, Gère ton bacon et Retraite 101.

Gérer ses finances personnelles comme une entreprise

Je suis peut-être un peu intense de faire un bilan détaillé comme ça, mais vous commencez à me connaître un peu. Que voulez-vous, j’aime les chiffres. C’est la faute de mon cerveau de Vulcain. D’ailleurs, je constate que vous aimez les chiffres aussi, à en croire la tendance du trafic sur mon blogue.

Également, le fait de mettre des chiffres concrets sur tous ces volets me permet de voir ma progression. Ça, c’est très encourageant.

Je ne peux m’empêcher de penser au livre La retraite à 40 ans de Jean-Sébastien Pilotte (Jeune Retraité). Plus précisément, ce passage du chapitre intitulé Devenir le PDG de sa vie :

La première étape vers l’indépendance financière est la plus déterminante pour le succès du projet. Il s’agit d’avoir la volonté de prendre ses finances en main. Il est temps de passer de concierge à PDG. Enlevez vos gants de caoutchouc bleus et mettez votre plus belle cravate. Vous êtes promu! Il faut dire que personne d’autre n’avait postulé l’emploi.

Pour entreprendre votre mandat, vous devrez comprendre et analyser votre situation financière actuelle. Où va votre argent? Quelles sont vos principales dépenses? Quel est votre avoir? Tant de questions essentielles à votre santé financière et, ultimement, à votre qualité de vie. Tel un PDG qui arrive en poste, il vous faudra éplucher l’oignon, couche par couche. Et surtout, sans pleurer! Vous aurez certainement à sortir de votre zone de confort et à faire certains constats désagréables, mais c’est le moment de crever l’abcès.

J’avais particulièrement aimé ce passage. Ça résonne vraiment avec ma vision des choses. Comment est-ce que qu’on peut espérer s’améliorer et avancer, si on n’a aucune idée d’où on se situe?

Gratitude et remerciements

Le moins qu’on puisse dire, c’est que 2020 a été une année vraiment particulière. Peu importe les aspects moins agréables de l’année, il y a toujours moyen de trouver du positif. Je crois que ce bilan en fait état.

Bilan financier mis à part, je suis également remplie de gratitude pour ce blogue et tout ce que ça m’apporte. En plus de me découvrir un certain talent pour l’écriture, mes articles me permettent de toucher des gens et d’échanger avec ceux-ci. J’en suis si reconnaissante de pouvoir discuter d’un sujet qui me passionne avec des personnes tout aussi passionnées.

Merci de me lire. Merci de commenter (c’est en quelque sorte ma paye!). J’aime savoir ce qui résonne chez vous dans mes écrits. J’adore quand vous me partagez vos propres calculs ou vos suggestions. Sincèrement, n’hésitez pas à me contacter. J’adore discuter finances personnelles et indépendance financière.

Je suis prête à affronter tout ce que 2021 me réserve. Comme vous le savez déjà, j’ai déjà établi des objectifs concrets pour la nouvelle année. J’ai donc du pain sur la planche!

C’est peut-être la difficulté qui en fait le prix.

– Odo (Star Trek Deep Space Nine)

On garde le cap. Le meilleur reste à venir.