Bilan de l’année 2021

Qui dit nouvelle année, dit bilan de l’année précédente. 🙂

Vous en aurez vu passer quelques-uns dans les derniers jours sur la blogosphère, mais permettez-moi d’y participer également. Après tout, j’aime beaucoup trop les chiffres et les tableaux Excel pour les garder pour moi.

Pour ceux qui me suivent depuis toujours et qui ont pris connaissance de mes bilans mensuels de la dernière année, rien ne devrait réellement vous surprendre. Toutefois, c’est réellement satisfaisant (et surprenant!) de prendre un pas de recul et de voir la progression à plus grande échelle.

Le chemin vers l’indépendance financière peut paraître bien long et ardu, voire ennuyeux. Par contre, quand on regarde tout le chemin déjà fait, c’est bien encourageant. On est tous partis de quelque part, après tout!

Alors, comment a été mon année 2021 d’un point de vue financier?

Valeur nette

Considérant l’existence de la page à cet effet, ma valeur nette ne sera pas une grande primeur. Je vais tout de même réitérer ma valeur nette en date du 31 décembre 2021 qui s’établissait à 180 135 $.

On parle donc d’une augmentation de 62 330 $ ou 53 % depuis le 31 décembre 2020. 🙂

Celle-ci a pu augmenter de façon aussi substantielle grâce à une épargne massive, d’excellents rendements et le remboursement de ma dette automobile.

Portefeuille

D’ailleurs, simplement au niveau de mes actifs, il y a une augmentation de 53 884 $ ou 43 %. D’ailleurs, d’après mon abonnement sur  Passiv, environ 21 % sont attribuables au rendement moyen sur mes placements. 🙂

Sachez que j’avais fait environ 27 % en 2020. J’avais particulièrement investi pendant le Covid crash en mars et ça m’avait clairement profité. Malheureusement, on ne peut pas s’attendre à ce type de rendements à l’infini! En attendant de voir ce que 2022 nous réserve, célébrons ces bons coups.

Voici plus précisément les différentes variations d’un compte à l’autre entre le 31 décembre 2020 et le 31 décembre 2021 ainsi que quelques explications.

2020 2021 Variation
Argent comptant 1 624 $ 23 903 $ + 22 279 $
CELI 29 608 $ 70 149 $ + 40 541 $
CRI 43 118 $ 51 581 $ + 8 463 $
REER 52 858 $ 25 996 $ – 26 862 $
Crypto 0 $ 7 839 $ + 7 839 $
Total + 52 260 $

Argent comptant

Comme j’expliquais dans le bilan mensuel de décembre, j’ai dû faire un retrait de mon CELI avant la fin de l’année en prévision de l’achat du quintuplex à venir en février. Voilà pourquoi j’ai une aussi grande quantité d’argent comptant, ce qui n’est pas du tout dans mes habitudes.

D’ici à ce qu’on passe chez le notaire, je considère encore cette somme comme faisant partie de mon portefeuille, car elle sera réinvestie si l’achat du bloc ne se concrétise pas.

CELI

Voilà clairement la plus belle augmentation de tout ce bilan! Sans compter le rendement (23 %) , j’ai cotisé 49 750 $ au CELI en 2021. De ce montant, 24 600 $ venait de mon épargne personnelle, alors que le 25 150 $ restant provenait des sommes retirées de mes REER dans le cadre du RAP pour l’achat de ma maison en octobre.

J’ai dû retirer 20 000 $ pour la mise de fonds en décembre, mais je termine quand même l’année avec une belle somme, ainsi qu’encore 26 300 $ de cotisations à faire!

Je suis heureuse de constater que ça a été profitable en 2021 de passer de XEQT vers ZGQ pour le CELI, sans oublier de l’ajout des FNB de crypto.

CRI

Petit train va loin! Rappelons-nous qu’il n’est pas possible de cotiser à un CRI. Alors, il n’y a que le rendement (19 %) et les dividendes réinvestis qui l’a fait bouger. Je suis d’ailleurs en voie de doubler la somme initiale (29 826 $ en novembre 2018) en quatre ans. 🙂

REER

Les changements au REER cette année s’expliquent uniquement par le retrait de 35 000 $ que j’ai fait dans le cadre du RAP, le rendement (19 %) et les dividendes réinvestis, comme pour le CRI. Je n’y ai volontairement pas cotisé cette année.

Crypto

On peut dire qu’il y a eu un gros changement ici aussi, puisque je ne détenais pas de cryptomonnaie avant janvier 2021! J’ai acheté pour 4 925 $ de cryptomonnaie de ma poche. Je n’ai peut-être pas de Lamborghini, mais je suis contente de mon petit butin. Je compte d’ailleurs continuer d’en acheter sur une base régulière, beau temps mauvais temps.

Dividendes

Bien que mon style d’investissement ne soit pas axé sur les dividendes, les FNB que je détiens en versent tous un certain nombre. Ce n’est rien de bien hallucinant, mais j’ai tout de même reçu 1 884 $ en dividendes en 2021. En comparaison, j’avais reçu 1 200 $ en 2020. La différence n’est pas énorme, malgré une bonne augmentation de mon portefeuille. Cela s’explique par les changements de FNB que j’ai fait au courant de l’année. Notamment, ZGQ verse beaucoup moins de dividendes que XEQT.

Bien sûr, ces sommes ont tous été réinvestis.

Dépenses

C’est la première fois que j’ai suivi mes dépenses pendant une année complète de janvier à décembre. Ce fut donc bien intéressant et révélateur d’en faire le bilan. Tout d’abord, allons-y avec le total par mois :

Mois Total
Janvier 2 396,83 $
Février 2 315,94 $
Mars 1 887,18 $
Avril 4 838,94 $
Mai 1 930,94 $
Juin 2 602,37 $
Juillet 2 451,35 $
Août 4 765,88 $
Septembre 2 729,92 $
Octobre 2 435,17 $
Novembre 1 554,22 $
Decembre 1 715,73 $
Total 31 624,45 $

On se trouve bien loin de la cible frugale (à mes yeux du moins). Toutefois, de grosses sommes ne reviendront jamais, telles que 2 990 $ pour ma chirurgie de correction de la vue et 9 404,53 $ en paiement de voiture, maintenant que celle-ci est complètement payée.

Alors, sans ces sommes, on parle plutôt de 19 229,92 $ en dépenses pour 2021. Ça me donne une meilleure idée comme ça!

Faisons maintenant au moins le détail des trois plus gros postes de dépenses qui représentent à eux seuls 72 % de mes dépenses! Ceux-ci ne vous surprendront guère.

Transport : 11 033,76 $

J’inclus ici les remboursements du prêt automobile (9 404,53 $), l’essence (735,04 $), les assurances (526,84 $), l’entretien (188,41 $), les frais de stationnement (12,00 $), le permis (87,94 $) et même une amende (79,00 $).

Habitation : 8 948,84 $

J’inclus ici mon loyer (6 000 $), mon hypothèque (338,91 $), les frais de clôture lors de l’achat de ma maison (926,80 $), certains meubles (250,65 $), les assurances (244,90 $), l’internet résidentiel (323,70 $), l’électricité (327,98 $) et de l’entretien (535,90 $).

Nourriture : 2 978,26 $

J’inclus ici l’épicerie (2 579,32 $), les restaurants (202,22 $) et l’alcool (196,72 $).

Optimisation à venir

Quand des gens de mon entourage me disent ne pas arriver à la fin du mois, mais ne pas savoir où couper, je me gratte la tête.

Car même si je suis assez frugale, je sais cibler encore facilement où il y a matière à optimisation. Notamment, il faut s’attaquer aux grosses catégories.

Par exemple, je quitterai mon logement cette année, qui me coûte présentement 502,50 $ par mois. Par la suite, je partagerai mon temps entre ma maison et chez M. Slap, à qui je verserai un loyer probablement autour de 350 $ par mois. Je récupérerai donc 152,50 $ par mois juste pour ce poste de dépenses. Annuellement, c’est quand même 1 830 $!

Ensuite, M. Slap et moi parlons déjà de la possibilité de se débrouiller avec une voiture plutôt que deux. Tous les deux ayant la possibilité de faire du télétravail, il nous semble superflu d’avoir deux voitures. Nous sommes donc en réflexion à ce sujet.

Revenu

Ensuite, d’après mon dernier bordereau de paye, j’ai terminé l’année avec un revenu d’emploi brut de 86 177,96 $. En comparaison, j’avais terminé l’année 2019 avec 78 050 $. On parle donc d’une augmentation de 10 %. Il faut dire que j’avais aussi eu 27 payes en 2020, au lieu de 26.

Plus concrètement, j’ai fini l’année avec un salaire horaire de 46,13 $ comparativement à 2020 où j’en gagnais 39,11 $. On parle donc d’une augmentation de 18 % de mon taux horaire. Hourra!

Pour les revenus de blogue, j’en ferai le détail plus loin. Car oui, surprise, il y en a! 😉

Épargne

Je suis très satisfaite d’avoir battu mon taux d’épargne de 2020 (50 %) qui était déjà plus que respectable. En effet, j’ai épargné 29 525 $, ce qui porte mon taux d’épargne à 55 %!

Comme je l’expliquais ici, je préfère utiliser une formule très simple, soit :

(Somme épargnée / revenu net) * 100

Comme le laisse entendre la formule, il s’agit ici de mon épargne personnelle uniquement. Ceci n’inclut pas les cotisations à mon régime de retraite ou le remboursement de capital sur ma maison.

En 2022, je vise à épargner 33 000 $, soit un taux d’épargne approximatif de 65 % de mon salaire net actuel. Je compte donc continuer la progression des dernières années :

  • 2019 : 27 %
  • 2020 : 50 %
  • 2021 : 55 %

Comme quoi, quand on augmente les revenus et qu’on réduit les dépenses, ça ne peut qu’aller en s’améliorant. 🙂

Calcul alternatif

Bien sûr, si je veux des chiffres encore plus hallucinants, je vais à nouveau utiliser la formule de calcul employée par Retraite 101. Vous retrouverez la formule en question dans son article. Entre autres, celle-ci comptabilise les contributions au régime de retraite, en plus de celles de l’employeur, ainsi que le remboursement de capital. Nécessairement, ça gonfle le chiffre, mais M. Slap dirait plutôt qu’il s’agit là de mon réel taux d’épargne. 😉

Alors, en employant cette formule, j’obtiens 64 %. Ça fait tout de même une bonne différence.

Régime de retraite à prestations déterminées

J’en fais rarement mention puisque cet argent ne m’appartient pas concrètement (pour le moment), mais à titre informatif, j’estime la valeur de mon RRPD à environ 38 500 $.

Pourquoi dois-je estimer?

Parce que nous recevons habituellement le relevé au 31 décembre seulement cinq ou six mois plus tard. Pathétique de même.

Toutefois, je peux considérer la valeur de mes droits qui était de 26 810 $ au 31 décembre 2020. Depuis, j’y ai cotisé 6 660,72 $ en 2021 et la valeur minimale de transfert est de 175 % des cotisations de l’employé. On peut donc considérer un 11 656,26 $ additionnel. Je ne compte même pas de rendement là-dedans, car apparemment que le rendement du fonds était à -0,8 % au troisième trimestre. Eh oui, assez décevant considérant les rendements exceptionnels sur les marchés en 2021.

Travel Hacking

Vous savez que je suis adepte de Travel Hacking et qu’adhérer à plusieurs cartes de crédit, ça ne me fait pas peur. Eh bien, voici la liste des (neuf!) cartes de crédit auxquels j’ai souscrit en 2021 dans le but de cumuler différents points-récompenses :

N’ayez pas d’inquiétude. Ma cote de crédit se porte bien (743 actuellement). 🙂

Donc, avec les bonus de souscription de chacune de ces cartes, j’ai clairement cumulé beaucoup de points, mais j’en ai aussi dépensé. En fait, j’estime avoir dépensé des points pour une valeur d’environ 750 $ en 2021. En contrepartie, j’ai dépensé 340 $ en frais annuels de cartes de crédit. C’est donc un profit net de 410 $, sans compter ce que je n’ai pas encore dépensé!

D’ailleurs, il me reste combien à dépenser? Dans les faits, j’ai terminé l’année avec les points-récompenses principaux suivants (avec la valeur approximative selon Milesopedia) :

On parle donc d’une valeur approximative totale de 4 860,69 $. Quand je dis que je suis prête à partir, c’est pas des blagues. 🙂

Blogue

Finalement, je voulais mentionner très humblement qu’en 2021, j’ai rédigé 30 articles pour ce blogue. Ces articles doivent être dignes d’intérêt, car j’ai eu 20 537 visiteurs en 2021! Ma page Facebook est également rendue à plus de 2 000 abonnés en date du jour! Sincèrement, la Trekkie que je suis ne pensait jamais rejoindre autant de gens. Merci du fond du cœur. 🙂

Par ailleurs, voici les cinq articles qui ont été les plus lus en 2021 :

  1. Comment optimiser ses cotisations REER
  2. Pourquoi je ne cotiserai plus à mon REER
  3. J’ai atteint Coast FI!
  4. Comment je planifie le décaissement
  5. Mon portefeuille de placements

Mes lecteurs ont clairement une préférence pour les articles plus pratico-pratiques. 🙂

Finalement, je gardais le plus croustillant pour la fin. Tenir un blogue, c’est payant? À vous de juger. 😉

Voici donc les différents revenus que j’ai tirés de ce blogue, via les publicités (depuis juillet seulement) et via différents liens ou codes de référencement :

On parle donc d’un revenu total de 1 216,50 $

Ça peut paraitre bien peu considérant les heures de travail mis pour tenir un blogue, mais personnellement, je ne m’attendais jamais à rien. Ce fut donc une bien belle surprise pour moi d’en faire le cumulatif. 🙂

Également, je suis heureuse de constater qu’autant de gens ont utilisé mon code de référencement Fizz (N5MMB). En plus de m’aider à payer mon forfait mobile en entier, ça permet à d’autres personnes d’économiser grâce aux généreux bonus et au forfait à petit prix. Après tout, on va se le dire : les forfaits de télécom au Canada, c’est pas donné.

Mon chiffre magique

Comme j’avais mentionné dans mon bilan annuel de 2020, je visais la liberté financière en accumulant 382 500 $ en placements qui me généreraient 15 300 $ de revenus passifs, et ce, selon la règle du 4 %.

Voyons voir ou je me situe par rapport à mon objectif?

Comme mentionné plus tôt, j’ai terminé l’année avec un portefeuille 179 500 $. À cela, j’ajoute la valeur approximative de mon RRPD de 38 500 $. Je peux donc dire que mon fond de liberté s’élevait à 218 000 $ en date du 31 décembre 2021. Donc, je suis environ à 57 % de mon objectif.

À titre de comparaison, j’avais 125 500 $ en placements personnel et 26 000 $ dans mon RRPD, pour un total de 151 500 $ en date du 31 décembre 2020. On parle donc d’une augmentation de 66 500 $ (ou 43 %) en douze mois! C’est pas rien. 🙂

Maintenant, soyons réalistes. Je dois ajuster mon objectif en fonction de l’inflation (qui a été assez impressionnante en 2021). Ainsi, j’ajoute un 5 % à mon objectif (eh oui) et j’obtiens environ 16 065 $ en dépenses annuelles ou un chiffre magique de 401 625 $ en dollars de 2022. 🙂

Avec ce nouveau chiffre, je suis plutôt à 54 % de mon objectif.

Bien sûr, si ma transaction immobilière pour un cinq logements se concrétise bien en février, toute la stratégie en lien avec la règle du 4 % et le futur décaissement sera à revoir. À suivre. 🙂

Conclusion

J’espère que vous aurez trouvé ce bilan annuel intéressant! C’est particulièrement motivant de voir tout le chemin parcouru en seulement douze mois. Je vous encourage sincèrement à faire l’exercice. C’est beau les tableaux Excel, mais je trouve que mettre le tout par écrit concrétise encore plus la chose.

Alors, que dois-je conclure de l’année 2021 après ce bilan annuel?

Quelle année!

Sérieusement, pas seulement pour moi. Les investisseurs ont vraiment été choyés par 2021. En contrepartie, avec l’inflation à des niveaux inquiétants, toute personne n’ayant aucun investissement perdra énormément de pouvoir d’achat. Je crois qu’il est important d’essayer d’éduquer le plus de personnes possible à ce sujet. Il peut être bien douloureux de regarder nos proches arriver de moins en moins chaque année (voire mois) parce qu’ils ne profitent pas des gains potentiels sur de l’argent investi.

En même temps, faut-il que ces personnes veuillent entendre raison.

En tout cas, personnellement, je suis on ne peut plus heureuse de mon année et des progrès que je fais sur tous les fronts.

J’espère que vous avez aussi de quoi être fier de votre année 2021. Autrement, 2022 est une nouvelle année ainsi qu’un excellent moment pour commencer à prendre vos choses en main.

Merci infiniment de me lire et à la prochaine!

----------------


Merci d'être passé!

Vous pouvez encourager ce blogue en utilisant un de mes liens affiliés ou codes de référence sur différents produits que je vous recommande.

Notamment, Shakepay est le moyen le plus simple pour les Canadiens d’acheter et de vendre des Bitcoins. Cliquez sur mon lien de parrainage pour ouvrir un compte et nous recevrons tous les deux 30 $ lorsque vous achèterez pour 100 $ de cryptomonnaie.

Également, Newton est une plateforme d'échange de cryptomonnaie qui offre aux utilisateurs un moyen simple et sûr d'acheter et de vendre des Bitcoin, Ethereum, Cardano, Litecoin, Polkadot, Uniswap et plus encore! Cliquez sur mon lien de parrainage pour ouvrir un compte et nous recevrons tous les deux 25 $ lorsque vous achèterez pour 100 $ de cryptomonnaie.

Finalement, Fizz offre des forfaits mobiles et internet résidentiel à des prix alléchants. À l'abonnement, entrez le code de référence N5MMB et nous obtiendrons tous les deux 50 $ (promo en vigueur jusqu'au 12 juillet 2022).

Merci pour votre support!

15 Comments

  1. Bravo pour ce bilan encore une fois impressionnant et pour ce taux d’épargne supérieur à 50 % ! Pour les crypto-monnaies nous sommes plutôt frileux n’ayant pas pris le temps de bien nous renseigner sur le sujet. Je suis très intéressé à en savoir plus sur votre projet de quintuplex et sur vos méthodes et hypothèses de calcul de rentabilité.
    Bonne chance pour 2022 !

    • Merci! Je suis bien heureuse de mon taux d’épargne. 🙂

      Pour les cryptomonnaies, ça requiert en effet un certain investissement en temps pur s’instruire, initialement, avant d’y investir son argent. 😉

      Si le projet se concrétise pour le plex, je ferai certainement un article avec tous les petits détails croustillants sur la rentabilité! On se croise les doigts entre temps.

  2. Félicitation pour ces bels accomplissement! Autant financier que l’évolution du blog! 😀 À force de voir son nom de plus en plus a quand le premier article de M.Slap? 😀 Il a l’air d’une homme d’une grande sagesse! Longue vie a vous deux!

    • Merci beaucoup Sir Concis. 😉

      Je ne crois pas du tout que ce soit la tasse de thé de M. Slap de rédiger des articles de blogue. Toutefois, il m’aide déjà beaucoup pour mes sujets d’article. 🙂

  3. Félicitations pour la belle année 2021!!!
    En lisant j’ai 2 questions. Peut-être que j’ai raté les articles, mais je demandais :

    1- pourquoi avoir changé XEQT pour ZGQ dans le CELI?

    2- Dans quoi est investi le CRI?

    • Bonjour!

      Merci pour votre commentaire. 🙂

      1 – J’ai fait le changement dans le but de m’exposer à un peu plus de risque, et donc potentiellement plus de rendement, car le CELI est le compte que je décaisserai en tout dernier. J’ai donc un horizon à très long terme et je veux aller chercher le maximum de rendement. Également, en passant de XEQT à ZGQ, j’ai réduit un peu mon exposition au marché canadien, qui représente seulement 3 % de l’économie mondiale et qui, à mon avis, est très peu diversifié au point de vue des secteurs (essentiellement les finances et les ressources, pratiquement aucune technologie).

      2 – Même chose que pour le REER, c’est-à-dire XEQT. 🙂 Ça n’a pas toujours été le cas, toutefois. J’y détiens XEQT depuis juillet 2020 seulement. Avant ça, c’était un amalgame étrange de VCN, XAW, MNT et ZAG. J’ai pu en tirer profit en faisant un bon rééquilibrage pendant le Covid crash de mars 2020, et j’ai heureusement parfaitement bien timé ma vente de MNT en juillet 2020. Bref, j’ai eu pas mal de chance!

  4. Wow, c’est impressionant ton tableau des chiffres! Félicitations =)
    Comment tu fais pour calculer la croissance de tes actifs dans la bourse? Un calcul linéaire ou tu avais 1000$ au début de l’année et tu as 1200$ à la fin de l’année? Ton article a piqué ma curiosité de calculer mes actifs, mais je ne suis pas sure de la facon la plus éfficace de le faire, pour essayer de ne pas sous ou surestimer mes choffres.
    Merci encore de tes partages!
    Bonne année 2022

    • Merci pour votre commentaire!

      J’utilise Passiv.com pour obtenir l’information sur mes rendements! Je sais que ce n’est pas compatible avec toutes les plateformes, mais ça fonctionne notamment avec Questrade!

      Sinon, à la mitaine, on peut toujours prendre la différence entre le chiffre au 31 décembre 2021 et le 31 décembre 2020, auquel on soustrait nos contributions.

      Si je reprends votre exemple, il y a 200 $ de différence. Disons qu’il y avait 100 $ de contributions. Alors, le rendement est 100 $, sur le 1 000 $ initial. C’est donc 10 %.

      Bonne année à vous aussi! 🙂

  5. Félicitations pour ce résumé détaillé »Save Long and Prosper » 🎉 Impressionnant comme d’habitude. Bravo pour tes 1 884 $ en dividendes en 2021 même si ta stratégie est axé sur le rendement avec XEQT, un très bon FNB tout-inclus. Très intéressant, tes revenus de ton blog, je vois que tu reçois quand même beaucoup via la crypto avec Shakepay (410$) en référencements, c’est plus que mes revenus totaux avec AdSense l’année dernière. Suis-je en train de manquer le bateau avec la crypto moi!? lol! 🤔😅

    • Merci beaucoup pour ce commentaire! Je suis bien heureuse de mes résultats finaux. 🙂

      Eh oui, la cryptomonnaie, c’est lucratif! 😉 Ça dépasse de loin mes revenus de AdSense aussi, disons-le! En tout cas, si tu décides de te mettre à la crypto, je n’ai que deux conseils pour toi. C’est-à-dire de faire tes recherches, puis de ne pas y mettre plus que tu es prêt à perdre. C’est cliché, mais oh combien vrai.

      Ah, et n’oublie pas d’utiliser mon lien Shakepay. 😂

      Bonne année à toi!

  6. Félicitation pour votre beau bilan!

    Je vois que vous avez plusieurs cartes de crédit.
    Est ce que vous allez toutes les garder ou seulement quelques unes?
    Quels sont vos plans avec vos cartes?

    Merci et bonne année 2022

    • Bonjour et merci pour votre commentaire!

      L’idéal, c’est de garder une carte pour environ 6 mois à 1 an (idéalement avant de repayer des frais annuels!), de l’annuler, puis d’y souscrire à nouveau après un laps de temps raisonnable afin d’être éligible à nouveau au bonus de souscription. 🙂 Car ultimement, ce qui est vraiment le plus avantageux, ce sont les bonus, et non l’accumulation normale de points sur les dépenses.

      Il y a d’excellents guides sur Milesopedia (comme celui-ci) pour comprendre la mécanique et toute la gestion des cartes.

      Bonne lecture et bonne année! 🙂

  7. Wow, quel beau bilan complet et quelle progression, c’est super inspirant, bravo!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.